Présentation

Le cadre de la médiation est sécurisant : c’est un lieu de non-violence parce que c’est un lieu de paroles.

Le cadre est celui de la confidentialité : tout ce qui est dit en médiation, reste en médiation, sauf accord contraire de toutes les parties.

Le médiateur est indépendant et a renoncé lui-même à tout pouvoir de décision à la place des autres.

Le médiateur est garant de ce cadre : il est responsable de sa construction et de sa tenue.

La démarche reste à tout moment libre et volontaire.

Un contrat écrit d’engagement à la médiation précise toutes les conditions et règles de travail. Il est signé du médiateur et de tous les participants et les engage. S’il ne convient pas à l’un ou l’autre, le travail ne se met pas en place.

La médiation n’a pas pour objectif de réconcilier les couples, ou les équipes ni de les séparer, mais de leur permettre de trouver leur juste chemin.

Le médiateur ne donne pas de conseil, tout simplement parce que ce n’est pas lui qui assumerait les conséquences de ce conseil : le médiateur est neutre.

Le médiateur n’est ni pour l’un, ni pour l’autre : le médiateur est impartial.

Ou plutôt, il est pour chacun de vous et pour vos enfants et tous vos intérêts communs.

Il est toujours temps de tenter la médiation.